Le travail hybride se pérennise

S'il y avait une chose à retenir du rapport de cette année, pour lequel nous avons interrogé 2 000 personnes à travers la France, ce serait que le travail hybride est désormais la norme et que la flexibilité est rapidement devenue un enjeu important. Au cours des deux dernières années, les salariés du monde entier se sont adaptés à un mode de vie basé sur le travail à distance et attendent désormais de la flexibilité quant au lieu mais aussi de plus en plus, au moment où ils travaillent. 

Nous entendons beaucoup parler de la Grande Démission (Great Resignation) mais le rapport 2022 sur l’état du travail hybride en France révèle que les demandes des employés sont simples. Ils souhaitent que leurs employeurs les écoutent, se soucient d’eux et s’adaptent à leurs besoins et attentes en matière de travail. Ainsi, pour les 45% qui ont changé de travail ou qui cherchent activement à le faire, la flexibilité du temps de travail s’avère être la priorité absolue. 

La pandémie a imposé le recours au télétravail, ce qui a impacté les travailleurs dans le monde entier et nous a fait découvrir certaines choses. Avec un ordinateur, internet, Slack ou les Emails, il est possible d’ être productif d’à peu près  n'importe où. Le bureau physique n’est plus le seul endroit où l’on peut être productif mais cela nécessite de redoubler d'efforts pour établir des liens avec vos collègues et amis sur Zoom. Nous reviendrons plus tard sur la fatigue liée à Zoom.

Principales Conclusions

1

Un quart (22%) des salariés français ont changé d’emploi durant les deux dernières années, et parmi ceux qui n’ont pas changé, 23% recherchent activement une nouvelle opportunité pour 2022.

2

Les critères les plus susceptibles d’inciter les employés à ne pas accepter une offre d’emploi sont les suivants : ne pas autoriser les horaires flexibles (32%) imposer aux salariés de travailler en présentiel tout le temps (23%) et ne pas accorder une certaine flexibilité quant au lieu de travail (22%).

3

55% des employés affirment que leur employeur ne leur a jamais demandé de venir au bureau à plein temps pendant la pandémie.

4

Les avantages professionnels les plus attrayants pour un potentiel emploi sont la semaine de 4 jours (39%), des horaires de travail flexibles (38%), des horaires condensés (27%) ainsi que des vacances illimitées (26%).

5

48% des employés pensent que le préjugé de proximité existe sur le lieu de travail. (fait de percevoir les employés se trouvant physiquement près de leurs collègues plus influents et progressant plus vite)

6

70% des employés craignent que leur employeur n’adapte pas leur lieu de travail, leurs règlements ou leurs exigences vis-à-vis du travail hybride.

7

26% des cadres s'inquiètent du maintien des liens culturels et de la communication entre leurs employés travaillant à distance.

8

De nombreux salariés rencontrent des problèmes lors de réunions en ligne, les plus courants étant : l’écho ou la distorsion audio (82%), le fait de ne pas pouvoir entendre tout le monde (81%), suivi par le fait de ne pas voir le visage des gens et donc de n’avoir aucun repère visuel (80%), de ne pas savoir s’il faut interrompre quelqu’un qui parle (76%) puis de trouver difficile de participer à la conversation (75%)

9

84% des employés travaillant actuellement à distance ou de manière hybride ont déclaré qu’ils se sentiraient plus à l’aise pour revenir sur leur lieu de travail si des mesures telles que des nettoyages plus fréquents, plus de gel hydro alcoolique mis à disposition (30%) de plus grands espaces de travail (21%) étaient mises en place.

10

32% des employés de bureau pensent que le métavers pourrait améliorer le travail hybride et les mesures de flexibilités à l’avenir.

PARTIE 1

Bienvenue dans le monde du travail moderne

La journée de 9h à 17h est presque révolue dans le monde du travail d'aujourd'hui. La “nouvelle” normalité (ou la “prochaine” normalité, comme nous aimons l’appeler) est celle où le travail flexible est adopté par tous, employeurs et employés, et où le choix du moment, du lieu et de la manière dont les employés travaillent devient une décision conjointe de l’employé et l’employeur. 

Près d’un salarié sur quatre (22%)  a changé de travail dans les deux dernières années et 23% de ceux qui n’ont pas sauté le pas recherchent activement une nouvelle opportunité pour 2022. Leurs raisons ? 27% veulent une meilleure rémunération, 27% veulent de meilleures opportunités de carrière, 27% veulent un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, et 26% visent à réduire leur stress.

Avant d’accepter, ou même d’envisager, un nouveau poste, de nombreux travailleurs s’assurent que le travail hybride et flexible est une option. L’absence d’horaires flexibles (32%) ou de lieu de travail flexible (22%) sont les conditions les plus à même de les inciter à refuser une offre. Et les salariés ne veulent pas de la flexibilité seulement pendant l’habituelle semaine de 5 jours. La semaine de 4 jours est de plus en plus plébiscitée par les travailleurs français, 75% d'entre eux se disant prêts à accepter une baisse de salaire pour l'obtenir.

En somme : les salariés exigent de la flexibilité, sans laquelle ils quitteront ou refuseront un poste de travail. 

Les employeurs ne sont plus en position de force.

PARTIE 2

L’adaptation au travail hybride peut s'avérer compliquée

Le passage à cette manière plus moderne de travailler s'est faite si rapidement que beaucoup essaient encore de comprendre comment fonctionne réellement le travail hybride. Ce n'est pas aussi simple que d'exiger un lien Zoom pour chaque réunion ou d'autoriser les employés à travailler à domicile de temps en temps.

Le travail hybride ne s'improvise pas. Il exige des employeurs qu'ils examinent attentivement leurs politiques de travail actuelles, la formation des employés, les technologies utilisées au bureau et la culture d'entreprise, afin de s'adapter à une équipe physiquement dispersée. Et comme 70% des employés craignent que leur employeur prenne des mesures avec lesquelles ils ne seraient pas d'accord en matière de travail hybride, les employeurs doivent faire preuve de réflexion, d'équité et de transparence lorsqu'ils prennent ces décisions. 

La manière d'intégrer les employés à distance, non pas physiquement, mais virtuellement et culturellement, est un point majeur pour les entreprises. 48% des salariés craignent que le fait de travailler à distance ne les empêche d'avoir leur mot à dire au travail et ne les prive d'opportunités de développement. Comment les employeurs peuvent-ils s'assurer que les employés à distance se sentent inclus, ne souffrent pas d'épuisement professionnel ou ne soient pas négligés en raison d'un préjugé de proximité  ? 

C'est plus facile à dire qu'à faire, surtout lorsque 57% des employés déclarent qu'ils sont plus enclins à demander l'avis ou à dialoguer avec les collègues avec qui ils travaillent physiquement qu'avec ceux qui sont à distance.

Les réunions sont un bon point de départ. En créant une expérience égale pour tous les participants, les réunions peuvent  être l’occasion pour les employés à distance d’être vus et entendus. Cependant, cela ne se fera pas du jour au lendemain, et nécessite une technologie inclusive adéquate pour y parvenir. 

Le travail hybride a mis en évidence des axes d'amélioration sur le lieu de travail.

PARTIE 3

Gérer des équipes dans un environnement hybride

Disposer d'une structure de direction solide au sein d'une organisation est essentiel à la réussite de toute entreprise. Quel que soit le niveau de contribution de vos employés, il est important qu'ils se sentent soutenus par la direction dans leurs efforts car nous savons que des employés impliqués sont des employés heureux.

Mais dans un environnement hybride ou distant, il arrive souvent que les managers et les employés ne se trouvent pas physiquement au même endroit. Cela peut rendre difficile l'établissement ou le maintien d'une relation - en particulier lorsque 62% des managers (et 62% des cadres) sont plus susceptibles de demander l'avis ou de s’impliquer avec les collaborateurs avec qui ils travaillent physiquement qu'avec ceux qui sont à distance.

Si les employeurs veulent que les managers collaborent efficacement et soutiennent les employés, mais aussi,  qu'ils abordent et éliminent les préjugés de proximité, ils doivent leur fournir une formation efficace pour qu'ils puissent avoir des interactions constructives. 

Il en va de même pour les employés. Un employé en télétravail peut avoir besoin d'être plus proactif et de parler régulièrement à son responsable et à d'autres personnes du travail qu'il réalise. C'est une chose que les employés présents au bureau n'ont pas à faire aussi souvent. La productivité peut être perçue différemment selon que l'on travaille à distance ou au bureau.

La relation entre manager et employé doit être renforcée.

PARTIE 4

Les espaces et les lieux de travail doivent évoluer

L'un des principaux enseignements de ces deux dernières années est que le lieu de travail évoluera toujours - pandémie ou pas. La bonne nouvelle est que nous pouvons nous y préparer.

De nombreuses entreprises cherchent à créer des lieux de travail plus modernes et inclusifs qui aident les employés à s'épanouir. Bien que nous ne puissions pas prédire l'avenir, certaines réflexions peuvent donner une idée de la direction que prend le travail. Le métavers est un sujet passionnant et très discuté, mais qui y adhère vraiment ?

Les dirigeants. Près de la moitié (46%) des cadres dirigeants, VP et directeurs pensent que le métavers pourrait être le prochain grand bouleversement sur le lieu de travail, mais le métavers n'arrivera pas du jour au lendemain. Les entreprises doivent commencer à réfléchir à l'évolution du travail et à la manière dont elles peuvent évoluer dès aujourd'hui. La modernisation des outils de vidéoconférence peut être une première étape importante, 38% des employés ayant déclaré qu'il était possible d'améliorer la vidéoconférence.

La réalité du travail d'aujourd'hui est que certains travailleurs ne veulent pas ou ne sont pas à l'aise pour retourner travailler au bureau, et pour beaucoup d'autres, la flexibilité est désormais essentielle. Cinquante-quatre pour cent (54%) des télétravailleurs à temps plein ont déclaré qu'ils retourneraient au bureau si cela leur était demandé, mais qu'ils commenceraient à chercher un nouvel emploi immédiatement, et 6% ont déclaré qu'ils donneraient simplement leur démission. Mais si la direction est ouverte aux nouvelles technologies collaboratives et immersives, le bureau peut devenir un espace collaboratif, de réunions d'équipe et d'entreprise, et autre. Le travail individuel peut ainsi être réservé au domicile. Il existe un monde dans lequel les espaces de travail sont optimisés pour nos collègues. 

Découvrons ce qui nous attend dans le monde du travail.

Contexte + Démographie

Contexte + Démographie

Owl Labs a interrogé 2 000 travailleurs à temps plein en France. Les données de cette enquête ont été recueillies en février 2022.

Conclusion

Conclusion

Nous savons maintenant que le travail hybride fonctionne pour les employés français et cela ne signifie pas que le bureau est révolu ou que la productivité est au point mort. Cela nous appelle simplement à réimaginer les façons dont nous collaborons avec nos collègues au bureau comme en dehors de celui-ci.

Avec les bonnes mesures et les technologies adaptées, les employeurs peuvent surmonter certains défis posés par le travail hybride - les équipes peuvent collaborer plus efficacement, les managers et les employés peuvent établir des relations plus fortes et la productivité peut très certainement s'améliorer.

Merci d'avoir pris le temps de lire notre rapport. Nous espérons que vous l'avez trouvé instructif et utile.

Contactez owlabs@fabriqpr.com pour toute demande de presse ou question.

Owl Labs est une entreprise de technologie collaborative qui rend les réunions plus inclusives grâce à des équipements vidéo immersifs à 360 degrés. Conçu pour les entreprises et les salles de classe modernes, Owl Labs se consacre à optimiser le travail des équipes hybrides et distantes grâce à sa technologie primée et à sa gamme de produits performants. Le produit phare de la société, le Meeting Owl Pro, a été reconnu comme l'une des meilleures inventions par le magazine TIME. Il est doté d'une caméra, d'un microphone et d'un haut-parleur à 360 degrés, compatibles avec le réseau Wi-Fi et intègre une technologie d’intelligence artificielle exclusive.  Owl Labs a levé 18,7 millions d’Euros de financement et est installée à Boston, avec des employés à travers le monde travaillant à distance et en mode hybride. Owl Labs a remporté le prix Argent des Silcon Awards 2021 dans la catégorie Digital Workplace pour la Meeting Owl Pro. Owl Labs continue de promouvoir le débat sur le travail hybride avec ses rapports annuels sur l'état du travail à distance. Pour en savoir plus sur Owl Labs : https://owllabs.fr/ 

Contacter l'équipe commerciale

Contactez notre équipe pour programmer une démo ou pour toute question liée aux ventes. Remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous recontacterons.

Contacter le service commercial